Ajaccio : rassemblement pour ASSANGE

Soutien à Julian ASSANGE, tel était le thème du rassemblement qui a eu lieu ce lundi 7 septembre à 18 heures à Ajaccio devant la préfecture de région. Ce rassemblement à l’appel de PER A PACE et INSEME A MANCA se tenait dans un contexte particulier, celui de la grave crise sanitaire, mais aussi en pleine période de rentrée scolaire . Pascale Larenaudie a lu le texte qui a été transmis à M. le Président de la République française et M. le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux. Nous le publions ci dessous.

DROIT DE SAVOIR ET LIBERTÉ D’EXPRESSION 

Le 7 septembre 2020 le procès en extradition vers les États Unis de Julian Assange reprend. Julian Assange, fondateur de Wikileaks, est aujourd’hui en détention dans la prison de haute sécurité de Belmarsh en Angleterre, dans un état physique et moral jugé plus que préoccupant. Après avoir été en liberté surveillée de 2010 à 2012 et avoir passé, confiné et en isolement total, 7 ans en tant que réfugié politique à l’ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange a été incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh le 11 avril 2019. Il encourt, aujourd’hui, s’il est extradé aux États-Unis, jusqu’à 175 ans de prison pour « espionnage ».

 La vie et le sort de celui qui a défendu le droit de savoir, ne tiennent plus qu’à un fil.

Il nous appartient aujourd’hui de déjouer le jeu des politiques néo-libérales sans scrupule. Le droit de savoir, si souvent revendiqué dans les luttes au même titre que le droit d’expression, pour la sauvegarde de nos libertés individuelles, fondement de toute démocratie, est un DROIT que l’obscurantisme qui nous guette veut écraser.

Ce fil, des mobilisations de citoyen-ne-s à travers le monde s’en sont saisi pour soutenir et défendre celui qui par son courage, a permis la divulgation de documents avérés, via des lanceurs d’alerte, de scandales planétaires de corruption, de violations des droits de l’homme, de crimes de guerre… 

Parce que la démocratie est en danger et qu’il nous appartient de la défendre, nous nous devons d’être aux côtés de Julian Assange ainsi qu’aux côtés de celles et ceux qui, de par le monde, au péril de leur vie ne renoncent et ne renonceront jamais à faire connaître la vérité.

Leur engagement est le nôtre. Nous demandons instamment la libération immédiate de Julian Assange et insistons auprès de la Présidence de la République et du Garde des Sceaux pour que la France obtienne la libération de Julian Assange. 

Ajaccio le 7 septembre 2020

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments