Beaucoup de monde sur le cours Napoléon à Ajaccio

Très belle manifestation que celle organisée à Ajaccio, ce mardi 16 juin 2020, à l’appel de tous les syndicats, (voir texte inter syndical publié sur le site) à l’exception de la Cfdt, peut-être plus soucieuse de fleurter avec le pouvoir macronien que de se préoccuper de la santé des gens. Près de 2000 personnes ont battu le pavé des rues de la ville, à partir de la gare des chemins de fer corses, en passant par le cours Napoléon, pour rejoindre la préfecture de région. Les militants d’Inseme a Manca étaient présents dans le cortège.

Une participation importante. La plus importante à Ajaccio depuis des mois, malgré l’interdiction de manifester, à cause de l’état d’urgence sanitaire, la crainte de la Covid-19, toujours présente, même si on constate une baisse significative de sa virulence. Beaucoup de jeunes, de femmes, des retraités, des hospitaliers du public et bien d’autres corporations.

Tous réunis dans une ambiance chaleureuse, avec des applaudissements soutenus de la part des Ajacciennes et des Ajacciens, tout au long du parcours. Tous réunis, non plus pour se contenter de belles paroles, mais d’exiger des actes concrets, comme des augmentations significatives de salaires, de nouveaux moyens humains et financiers pour créer un grand secteur public de la santé.

Dans l’état actuel des choses, c’est loin d’être le cas. L’hôpital public a été sacrifié sur l’autel du profit et a durement souffert des politiques d’austérité menées depuis plusieurs décennies par les différents pouvoirs politiques qui se sont succédé.

Ce n’est pas la dernière intervention télévisée du président de la république qui va nous rassurer sur le devenir du secteur hospitalier, comme dans d’autres domaines. Ni même les fameux entretiens Ségur, cornaqués par une certaine Nicole Notat, ex-secrétaire de la Cfdt. Le monde est petit. Ségur ! Ca ne vous dit rien ? La comtesse de Ségur ! Celle qui racontait de belles et moins belles histoires aux adolescentes du 19e siècle.

Plus de 200 manifestations se sont également déroulées à travers le pays, réunissant des dizaines de milliers de manifestants.

La lutte continue.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Chacun est responsable d’un petit TOUT, qui finira par faire un grand TOUT.

16 juin : une belle journée ,effectivement , malheureusement maltraitée par le “journalisme de marché” évoqué par P.Ollandini .
Deux exemples insulaires :
Le soir même , Corsica Sera (France 3)ne donne la parole qu’à un seul manifestant ajaccien : une…..CFDTiste qui passait par là .
Le lendemain , Corse-Matin consacre toute une page aux “propositions”de….la CFDT !
Quand en finirons-nous ,ici comme ailleurs , avec ces journaleux de pacotille , trop souvent macroniens ?

Belle manifestation en effet, porteuse d’espoir pour une suite de combat.. Et très beau reportage que l’on doit , je suppose, à Jean-Pierre. Bravo à lui.