En Palestine : quand on aime la vie, on aime la liberté!

Le site mancalternativa publie ci dessous en hommage aux prisonniers palestiniens, un poème que Ziad Médoukh professeur universitaire de Gaza vient d’écrire à la suite de l’évasion spectaculaire de plusieurs militants palestiniens emprisonnés en Israël. Ziad Medoukh a publié plusieurs ouvrages et est aussi l’auteur d’un livre qui vient de paraître et qui dénonce l’offensive israélienne sur Gaza | Juillet 2021. Chroniques sous les bombes à Gaza est le nouveau livre de Ziad Medoukh . (voir la présentation en bas de l’article)

Ziad Medoukh

Les héros de la liberté ont creusé un tunnel  

Avec une simple cuillère  

Pour embrasser le soleil  

Après tant d’injustice, de crimes et fleuves de sang,  

De haine envers tout un peuple.  

Par des meurtriers bafouant toutes valeurs humaines   

Des monstres…et dans une impunité totale.  


Le chant des blessures  

A mis fin à la souffrance  

A soigné les plaies  

A appelé à la délivrance  

Du peuple d’ hommes libres malgré l’isolement.  

Difficile d’être prisonnier en temps de barbarie  

quand les arrêtés naissent, grandissent  vieillissent 

dans les geôles .  

Mais où est-il passé le sable de la prison de Gilboa?  

Il couvre la plage d’une légende   

Celle de la libération par évasion 

De six héros de la résistance  

Condamnés à perpétuité   

Qui ont repoussé une montagne de décombres   

Et les poussières de l’aube  

Pour voir de nouveau la lune  

Un exploit qui suscite émotion et fierté  

Dans toute la Palestine et au-delà 

Oui, tout est possible pour le courage Palestinien.  

Ils ont supporté la douleur féroce 

D’une armée qui se complait dans les ténèbres   

Ils ont montré une patience sans relâche  

Une volonté farouche  

Face au long temps d’oppression,   

Ils ont surmonté la fatale meurtrissure,  

les turpitudes des agresseurs  

Qui dansent comme diable sur les corps  

De tous les prisonniers.  

Le goût de la liberté n’a pas de prix. 

Les combattant de la liberté ont quitté la mort et l’ombre  

Pour la vie  

Pour l’aube prometteuse palestinienne  

Après tous ces temps de peine,  

 ces interminables années cruellement imposées  

vécues dans des caveaux obscurs.  

Dans des prisons éparpillées  

Même une prison à ciel ouvert  

Jamais la liberté ne sera arrêtée ni emprisonnée .  

Convaincu que résister est un devoir   

pour sauver sa patrie en danger de mort  

Sous le joug de l’occupant.  

Convaincu que le juste combat triomphera ,  

Car il est invincible  

Devant les geôles israéliennes haut lieu de persécution,  

La beauté de la vie engendre la soif de liberté  

Le palestinien lutte jusqu’à son dernier souffle 

                                         Pour le premier de son enfant

vous pourrez contacter l’éditeur à l’adresse suivante: 

Editions Culture et Paix 

Laurent BAUDOIN
20 rue Cadet 75009 Paris-
 France
Tél. : 01 40 22 09 67
baudoin-laurent@wanadoo.fr 

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Honneur aux 6 de Gilboa. Leur évasion a été une joie immense.
Certains ont hélas été repris. Il faut nous mobiliser pour garantir leur vie.

  • Quelle preuve de courage et de ténacité! et quel beau texte! la brièveté de cette rencontre avec le soleil ne doit pas nous décourager, la justice triomphera même s’il faut des petites cuillers et des petites cuillers de résistance.

Résister par la culture. C’est une autre forme de résistance que nous enseigne Ziad. Promouvoir une culture de la paix.
Ce n’est pas la résistance qui manque en Palestine, c’est le courage de la communauté internationale qui soutien sans réserve toutes les atrocités des différents gouvernements Israéliens.