« Grand service public de la santé et Nationalisation de l’industrie pharmaceutique » Par Robert Armata

Par Robert Armata :

Vous êtes déjà plus de 700 à avoir cosigner la pétition « Grand service public de la santé et Nationalisation de l’industrie pharmaceutique ».
Si la crise sanitaire actuelle est un défi planétaire, en France elle révèle la maladie de notre système de santé. Soumis à des cures d’austérités concrétisées par des coupes budgétaires, tous les secteurs de la santé sont mis à mal.
De la naissance à la fin de vie, de la maternité à l’EHPAD, de déstructurations en déstructurations, rien ne doit échapper à la loi du marché.

Manque de masques, manque de lits, manque de respirateurs, manque de médicaments, manque de molécules, manque de personnels, manque, manque, manque, manque de tout, manque d’humanité. Au ras du sol, voilà où se situe le système de santé de la 6ième puissance du monde. Pourtant, ce n’est pas faute d’alerter, de dénoncer, de proposer, personnels et syndicats hospitaliers en première ligne, ils n’ont obtenu aucune réponse, à part le mépris et la répression. Souvent identifiés par la caisse de résonnance médiatique à du « courage politique » dès lors qu’il s’agit de dépecer et de vendre notre bien commun, les réformes successives, et c’est une évidence, sont incompatibles avec l’intérêt général. Il est crucial, pour nous, mais aussi et surtout pour les générations futures, d’exiger la robustesse de notre système hospitalier et plus largement de notre système de santé.

Devant l’immensité de la tâche, cette pétition apparaît comme une goutte d’eau. Il n’en est rien, elle participe, avec d’autres exigences, à renverser le rapport de force, pour que le jour d’après tende vers des jours heureux.
Partagez, partagez tous azimuts avec vos proches, moins proches, mais partagez et faîtes signer.

Rappel du lien de la pétition :

http://chng.it/zLggrCDyRP

Pour la prise en compte de votre soutien, il faut, après la signature auprès de Change.org, aller confirmer votre signature sur le mail qui vous est immédiatement envoyé, par le site. Sans cela, votre signature ne compte pas.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments