Les citoyens en attente de solutions concrètes.

Communiqué d’Inseme à Manca

Nous tenions à remercier les électeurs qui nous ont témoigné leur confiance ce 12 juin 2022, manifestant ainsi leur volonté de changement. Cette campagne a été riche de rencontres et en échanges, notre détermination à œuvrer pour l’avenir de la Corse et du pays demeure intacte.

Les résultats nationaux montrent que lorsque la gauche est unie, elle est en mesure d’obtenir une majorité à l’Assemblée nationale et de changer la vie des gens. Lorsqu’elle est divisée, comme en Corse, elle ne mobilise pas et affiche les scores obtenus.

Inseme à manca/Ensemble ! a recherché le rassemblement en proposant aux formations de gauche la seule candidature de Dylan CHAMPEAU dans la 2ème circonscription de Corse-du-Sud, et en souhaitant apporter son soutien aux candidats unitaires dans les autres circonscriptions. Nous heurtant à la volonté du Parti Communiste Français de présenter 4 candidats et à l’inertie des autres formations politiques, nous sommes allés au bout de la démarche que nous proposions en présentant la candidature d’un binôme paritaire : Dylan CHAMPEAU et Catherine LAURENTI.

L’abstention, rimant tristement avec désespoir, réalise une nouvelle fois le meilleur score, trouvant son ancrage dans l’échec des politiques menées depuis des décennies tant en Corse qu’à l’échelle nationale. Elle est également le fruit de l’incapacité de la gauche à tirer les enseignements nécessaires et se rassembler pour mobiliser un électorat qui demeure dans l’attente de solutions concrètes.

Dimanche prochain, nous souhaitons l’avènement d’une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale, en conséquence aucune voix ne doit se reporter sur les candidats d’Emmanuel Macron ou d’Horizon. N’étant propriétaires d’aucun bulletin de vote il ne nous appartient pas de donner quelconque consigne de vote. Il incombe à chacun de faire le choix que sa conscience lui dicte en vue du deuxième tour de l’élection législative dans la 2ème circonscription de Corse-du-Sud.

Pour espérer des lendemains meilleurs, pour sortir la Corse de l’immobilisme et pour être à la hauteur des enjeux écologiques et sociaux de notre temps, il est nécessaire de proposer, ensemble, une autre politique. La gauche en Corse est à reconstruire, rompant définitivement avec le clanisme et recherchant enfin les voies du rassemblement dans la clarté et pour l’intérêt général.

Inseme a manca

Dylan CHAMPEAU, Catherine LAURENTI

et l’équipe de campagne d’Inseme à Manca/Ensemble !

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Apres plusieurs années d‘échecs avec une gauche divisée en Corse, on continue! Ce résultat était prévisible, notre mouvement l‘avais annoncé et malgré nos discussions avec le PCF et la FI locale, nous n’avons pas réussi ce rassemblement qui est plus que nécessaire, au delà des législatives, pour proposer une alternative crédible pour notre région. Le PCF et la FI voulaient capitaliser sur le résultat de la Présidentielle. C‘est donc un échec qu’il faudra surmonter avec une démarche citoyenne, démocratique, faute de quoi, nous laisserons la place aux politiques libérales antisociales et l’extrême Droite qui s’enracine sur tout le territoire en… Lire la suite »

“L’extrême-droite qui s’enracine sur tout le territoire”, mais aussi dans les têtes, ce qui est plus problématique. En effet, depuis les années 80, l’idéologie néolibérale a su “gagner les cœurs”, notamment en subvertissant le discours par la promotion et la légitimation de l’inégalité sociale et de la mise en concurrence des individus entre eux. Or, le discours d’exclusion de l’extrême-droite n’en est qu’une variante, ce qui relativise grandement leur slogan de “seul opposant à Macron”.

Nous l’avions bien constaté aux Salines á Ajaccio, le vote RN a marqué des points sur la désespérance sociale. Ce soir il est avec 90 députés le deuxième parti politique a l’assemblée Nationale. De quoi inquiéter les progressistes. La gauche, toute la gauche ce soir réalisé moins de 30 % des élus.
Urgence pour le futur immédiat. Urgence à reconstruire dans la clarté et le respect Sans outrance .