Liberté pour Julian Assange : Rassemblement devant la préfecture lundi 7 septembre à 18 heures

Le mouvement Inseme a Manca, s’associe à l’appel et au rassemblement lancé par l’association Per A Pace pour sauver la vie de Julian Assange. C’est en effet le lundi 7 septembre que reprend en Angleterre le procès en extradition vers les Etats Unis du journaliste. Il y a deux mois déjà Le mouvement avait pris position en ces termes :   

« La grave crise sanitaire et sociale que nous traversons et le confinement qui l’accompagne nous obligent, en tant que citoyen-ne-s, à nous positionner fermement et sans délai pour un « autre monde possible ».

Masqué-e-s mais pas bâillonné-e-s, il est fondamental aujourd’hui, de mettre nos actes en concordance avec nos pensées et nos paroles, afin de sortir, enfin, de décennies de politiques d’austérité d’un système capitaliste et productiviste qui a broyé et qui continue d’anéantir des millions de femmes et d’hommes à travers le monde.

Pour cela, il nous incombe, entre autres, de participer à la sauvegarde de nos libertés individuelles dont fait partie la liberté d’expression, fondement de toute démocratie.

Un homme en est aujourd’hui un symbole. Julian Assange*, fondateur de Wikileaks, qui paie cher, très cher, son courage d’avoir dénoncé, par la publication de documents avérés, via des lanceurs d’alerte, des scandales planétaires où corruption, violation des droits de l’homme, crimes de guerre font le jeu de politiques néo-libérales sans scrupule.

Après avoir été en liberté surveillée de 2010 à 2012 et avoir passé, confiné et en isolement total, 7 ans en tant que réfugié politique à l’ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange a été incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh le 11 avril 2019. Il encourt, aujourd’hui, s’il est extradé aux États-Unis, jusqu’à 175 ans de prisons pour « espionnage ».

Parce que la démocratie appelle la justice, nous restons résolument engagés pour que Julian Assange puisse retrouver, dans les plus brefs délais, sa liberté, il en va de sa vie aujourd’hui. Et parce que la démocratie appelle la liberté, nous continuerons à dénoncer toutes les oppressions à travers le monde qui enchaînent et musèlent ».

Rassemblement devant la préfecture d’Ajaccio lundi 7 septembre à 18 heures

• À lire « L’indomptable Julian Assange » https://www.monde-diplomatique.fr/2019/05/BRANCO/59876

On peut aussi signer le pétition sur : https://rsf.org/fr/free-assange

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments