Non aux contre réformes du pouvoir jupitérien

Reportage Photo Ajaccio 

Plus de 400.000 manifestants ont battu les pavés de 200 villes à travers le pays. 65.000 à Paris,50.000 à Marseille, 10.000 à Toulouse, Nantes, etc.
A Ajaccio, ils étaient plus de 700 à s’élever contre la casse des services publics, le gel des salaires des fonctionnaires, contre la privatisation de la SNCF. L’idée de la convergence des luttes entre les différents secteurs d’activités est venue très fort dans les discussions. Les manifestants ont dit non aux contre-réformes du pouvoir jupitérien.
Cette journée est le prélude d’un mouvement plus ample, plus puissant dans les prochaines semaines. Macron et son équipe de la marche vers le passé auraient tort de sous estimer ce qui se passe en profondeur dans le pays et qui commence à émerger.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments