Palestine : Hommage à Mohamed, 6ans, Mahmoud, 5ans, Youssef, 4ans. Par Juliette Alesandri

 Mardi 8 Septembre 2020                                                    

Les petits garçons étaient prêts pour la rentrée, ils ne la feront pas, Ils sont morts, le 1er Septembre, brûlés vifs dans leur chambre, à Nussirat, dans la bande de Gaza. Une bougie est à l’origine de l’incendie car, dans cette région sous blocus israélien, l’électricité est coupée 20h par jour par les forces israéliennes.

L’ hommage unitaire (Corsica Palestine, Inseme à Manca, Parti Communiste, Per a Pace, mouvement des Jeunes Communistes, LDH) a réuni un nombre important de personnes, très émues, révoltées par ce drame.

A 6,5 et 4 ans on a peur de l’obscurité, partout dans le monde ,les mamans ont soin de laisser une  petite lampe allumée; A Gaza c’est impossible, il faut recourir à la bougie…  (photo incendie)

Le quotidien relève de l’exploit dans cette région sous blocus, privée de tout,

              _peu d’eau

             _pas d’électricité

             _pénurie en tous genres

 Aucun média n’a mentionné le drame, même silence coupable sur les raids, bombardements, assassinats, commis impunément tout au long de l’été, Pourquoi? Comment est ce possible?

 Qu’attend la communauté internationale pour prendre des sanctions et mettre fin à ce génocide?

Un espoir? L’ouverture d’enquête annoncée par la procureure  de la cour pénale internationale sur les crimes commis en Palestine par les forces israéliennes, Mais il y a urgence!

La jeune génération est en grand danger: Des enfants meurent, d’autres sont prisonniers,    d’autres encore, sont blessés,ou handicapés à vie.

 Martin Luther King disait «  le silence des gentils peut être pire que le bruit des méchants ». Le rassemblement de Mardi 8 septembre met en lumière la consternation et la révolte des citoyens face à une situation dramatique qui pourrait être réglée par des positions courageuses de dirigeants Européens.

Inseme à Manca s’emploie inlassablement à réclamer l’intervention du gouvernement français dans la dénonciation des crimes commis en Palestine,

                                                                                   juliette Alesandri

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Merci Juliette !