Per a Pace se rendra dans les camps de réfugiés Kurdes

Du 23 au 30 juin 2021, l’association Per a Pace, Pour la Paix se rendra en Grèce, dans les camps de réfugiés kurdes de Lavrio. C’est pour répondre à une urgence absolue et pour les nombreux enfants qui habitent les camps que l’association a pris cette décision. Ce jeudi 17 juin l’association avait convié la presse pour faire le point.

Lavrio est situé à environ 50 km au sud d’Athènes. En 1989 des exilés kurdes se trouvent dans un premier camp, au cœur de la ville, qui a longtemps bénéficié d’un statut de camp de réfugiés de l’UNHCR. Il a été financé par l’Union européenne et la Croix rouge internationale y menait une action permanente. Depuis 2017, sous la pression de l’état turc, le camp a perdu son statut pour ne devenir qu’un camp de transit sans aucune aide institutionnelle et autogéré par sa population. Un deuxième camp, en périphérie de la ville, a également vu le jour au regard de la surpopulation due à la situation des kurdes en Turquie.

C’est le monde associatif, français, italien, espagnol, … qui aujourd’hui apporte la solidarité juste et nécessaire aux femmes, enfants, hommes kurdes qui ont fui l’état de guerre imposé par la Turquie d’Erdogan.

Comme les Palestiniens, les Kurdes vivent aujourd’hui une tragédie. Dispersés sur quatre pays la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran, ils vivent depuis plus d’un siècle dans l’insécurité, les brimades, les conflits et les guerres. Des citoyen-ne-s, des militant-e-s associatifs, culturels, politiques, sont aujourd’hui emprisonné-e-s en Turquie, à l’image de Nudem Dùrak condamnée à 19 ans de prison pour chanter dans sa langue, le kurde.

Per a Pace tient à remercier le groupe culturel Corse « Cantu in Fiure » pour l’hommage rendu en lui dédiant une de ses chansons. (voir https://youtu.be/6qdqdrek2UI )

En 2020, nous avons déposé une demande d’aide auprès de la Collectivité de Corse pour apporter la solidarité aux camps Kurdes de Lavrio, mais celle-ci n’a pas répondu.

Per a Pace, Pour la Paix a décidé néanmoins de mener son action, d’autant plus que les conditions de vie liées à la crise sanitaire ont fragilisé encore plus la population.

Tout vient à manquer, les pénuries sont récurrentes. Avec le comité Corsica Rojava, dans les dernières semaines et à deux reprises la somme de 300 euros a été envoyée pour l’achat de nourriture.

Dans la nouvelle action de solidarité internationale et à la demande des responsables coordonnateurs associatifs engagés auprès des camps de Lavrio, ce sont des draps, des duvets, des couvertures, du matériel de cuisine, des vêtements enfants, des vélos, des produits d’hygiène, du matériel de construction et petit matériel médical qui seront acheminés par camion et trois militants.

Per a Pace permet aussi par cette action de solidarité internationale de redonner vie à du matériel en bon état et qui chez nous se trouve malheureusement et souvent, traité dans les déchèteries.

On doit défendre et respecter les peuples. La méditerranée est aujourd’hui la mer de tous les dangers pour tous ces migrants, enfants, femmes et hommes, dont plusieurs milliers ont péri ces dernières années. Il faut tout faire pour aider ces populations à vivre dans leur pays.  

Per a Pace lance un nouvel appel : il faut que cesse les conflits et les guerres. La communauté internationale doit résolument s’engager sur les chemins de la coopération et de la paix.

Nous tenons tout particulièrement à remercier la Corsica Ferries, pour son engagement et son aide pour les passages bateaux entre la Corse et l’Italie, tous ceux qui ont apporté une contribution, l’hôtellerie de plein air à Porto, la société Corse Blanc, la boulangerie Au bon pain d’Alata et les très nombreux particuliers qui ont remis du matériel ou qui ont aidé au financement de cette action solidaire.

Au retour nous rendrons compte des conditions de vie des populations qui se trouvent aujourd’hui dans ces camps. C’est l’association Per a Pace avec l’aide de citoyens solidaires qui aura financé à 100% cette belle initiative humaine.

La solidarité n’est pas un don, elle est un engagement.

Le peuple Kurde, comme le peuple Palestinien vit une tragédie. Soyons solidaires.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Je vous admire comme j’aimerais faire partie de votre association à Bastia rien ne se passe à part les élections mais cette fois je vais me promener. Courage a vous