Pour défendre notre droit à la culture. Communiqué Inseme à Manca

On veut nous habituer à vivre sans culture. On veut nous enlever une part de nous-même. On veut rendre la culture “non utile”. On veut nous enlever encore un peu plus le droit de se cultiver, s’éduquer.

On peut voyager dans des métros et bus bondés, on peut prendre des avions remplis, on peut se regrouper par centaines et par milliers dans les temples de la consommation, on peut fréquenter les églises, mais on ne peut pas aller au cinéma, au théâtre, au concert. On ne peut pas aller voir une exposition.

On ne peut plus sortir à partir de 18 heures aujourd’hui,  et demain peut-être la reprise du confinement. Nous sommes parait ‘il “en guerre”, pour reprendre les propos du Président, tenus, il y aura déjà bientôt un an. Un conseil de défense dont personne ne sait de qui il est composé, dirige aujourd’hui la France.

Des médias nationaux, des chaines de télé tournent en boucle, déversant une propagande officielle, toujours la même.

Le Droit de savoir, celui à une information pluraliste, équilibrée, controversée est battu en brèche. Difficile dans ces conditions de se faire une opinion.

Ne voyons-nous pas que le monde qu’on nous prépare est aussi celui de la liberté surveillée, encadrée, réduite ?

Ne voyons-nous pas qu’avec cette grave crise sanitaire, on en profite aussi pour mettre à bas nos acquis, nos résistances, nos envies ?

Ne voyons-nous pas que le monde change, qu’il se déconstruit au lieu de se construire ? Heureusement, les résistances s’organisent, les convergences se mettent en place.

Elles ne sont pas encore assez amples, assez fortes, mais elles existent malgré les restrictions. Hier les agents électriciens et gaziers, ceux de la santé pour un véritable service public, aujourd’hui encore, les acteurs culturels se mobilisent pour défendre le droit à la culture, une culture source de vie et d’émancipation.

Inseme à Manca/Ensemble, s’associe à l’appel du collectif d’artistes pour donner à voir et à entendre « une culture hors les murs » samedi 23 janvier à partir de 14h30 sur l’esplanade de la place du Diamant à Ajaccio.

Soyons nombreux.

 INSEME A MANCA/ENSEMBLE                           

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Les biens culturels avaient été classés “non essentiels”. Pourtant, au mois de décembre 2020, avec la réouverture acquise grâce à la mobilisation des acteurs culturels, les librairies ont connu une affluence extraordinaire et la vente de livres a atteint des records.
“Non essentiels” avaient dit nos dirigeants . . . les citoyens ont tranché!